Vous êtes ici :   Accueil » Rebobinage du stator d’un moteur asynchrone 5/5

Faire un don pour aider aux frais de fonctionnement

Rebobinage du stator d’un moteur asynchrone 5/5

Le raccordement est à "l'ancienne" :

Des œillets sertis et soudés, (avantages : pas de talon de cosse qui gène tout autour de la plaque à bornes, pas d'oxydation de contact du à un mauvais sertissage)
 
Les 6 fils  à œillets
Les 6 fils  à œillets
Les 6 fils  raccordés
Les 6 fils  raccordés
Le couplage
Le couplage

Le moteur d'origine était en 220/380, pour des raisons de standardisation personnelle, le moteur a été rebobiné en 380/660 et de ce fait le couplage pour du 380 est en triangle.
Le bobineur procède au remontage mécanique du moteur et change les roulements s'il y a lieu.
Le dernier travail du bobineur est de mettre le moteur au banc d'essai.

L'essai du moteur
L'essai du moteur
Tableau d'essais
Tableau d'essais

Pour ce faire il est d'abord branché sur le secteur via contacteur, ampèremètres, l'intensité de chaque phase est contrôlée, enfin un dernier test d'isolement (le plus important), le stator est soumis à une tension de 2500V continu.

Le moteur ainsi vérifié est "bon pour le service" et peut être livré à son propriétaire.

Les questions, suggestions et autre débat peuvent se concrétiser au forum "L'électricité dans l'industrie : Machines tournantes" du présent site.

Ce reportage est réalisé par "Labobine", rédacteur et modérateur du site Volta-Électricité.


 
Condensé de l'article sous forme de Diaporama : Le rebobinage d'un petit moteur

Voir aussi :

Date de création : 19/11/2008 21:11
Dernière modification : 06/10/2009 18:05
Catégorie : Données du Site - Les moteurs
Page lue 36145 fois