Vous êtes ici :   Accueil » Premières machines

Faire un don pour aider aux frais de fonctionnement

Premières machines

Otto de Guericke (1602-1686), scientifique, inventeur et homme politique allemand, il invente la pompe à vide munie d'un clapet anti retour... Concernant l'électricité, il créé une machine capable de produire de l'électricité statique. Il fabrique une sphère à base de soufre dans laquelle il incorpore divers minéraux afin de reproduire une terre miniature. Cette sphère est mue par une manivelle qu'il fait tourner à grande vitesse, il la frotte avec un tissu sec ce qui à pour effet d'accumuler l'électricité statique à sa surface. Il tira de cette machine des étincelles qu'il compara à ceux du ciel.

Christian Huygens (1629-1695), néerlandais est un mathématicien, astronome et physicien. Il est connu pour ses recherches sur le système solaire, et également pour ses arguments selon lesquels la lumière est composée d'ondes.Il améliore la sphère de de Otto de Guericke en remplaçant le soufre par une petite boule d'ambre. 

Jean Picard (1620-1682) Abbé, il remarque que le tube d'un baromètre devient lumineux lorsque le mercure qui se trouve à l'intérieur est agité.

Francis Hauksbee (1666-1713), Il démontre que le frottement le verre donne des effets électriques plus importants que le soufre. Il place une petite quantité de mercure dans la sphère d’un générateur électrostatique et il évacue l’air de celui-ci, lorsque la boule est en rotation en grande vitesse et chargée par frottement de la main, une lueur devient visible.

Stephen Gray (1666-1736) Il démontre qu'au moyen de fils de soie, puis de métal, et ce même à travers le corps humain qu'il possible de transporter l'électricité.

Charles François de Cisternai Du Fay (1698-1739) Il met en évidence deux formes de l’électricité: 

  • Des objets frottés contre de l'ambre se repoussent
  • Des objets frottés contre une baguette de verre se repoussent
  • Ls objets frottés avec de l'ambre attirent ceux frottés avec le verre.

Il en déduira deux formes d'électricité : "électricité vitrée" et "électricité résineuse".

Ewald Georg von Kleist (1700-1748) Fabrique sa propre machine à accumuler l'électricité statique la "bouteille de Kleistian"  (1740), c'est le premier dispositif électrique de stockage, ancêtre du condensateur.

Pieter van Musschenbroek et Gravesande professeur de l'université de Leyde avec l'assistant Andreas Cunaeus inventent la bouteille de Leyde (1745 Aux Pays-Bas). Au moyen d'une machine électrostatique ils stockent l'électricité dans une bouteille remplie d'eau. La bouteille de Leyde est née. Ce premier condensateur servait principalement pour amuser les foules dans les foires en produisant des électrisations. 

Andreas.jpg

Andreas Cunaeus au travail

avec la machine électrostatique

Benjamin Franklin (1706-1790) Par ses travaux il démontre que les éclairs sont des décharges électriques. Il réalise une expérience au moyen d'un cerfs-volant qu'il fait voler un soir d'orage. A la ficelle du cerf-volant une clé était attachée et reliée au sol une étincelle aurait été produite au niveau de la clé. Plus tard, il inventera le paratonnerre.

Bouteille de Leyde Vignette.jpg

Exemple d'une bouteille

de Leyde

Détail de la bouteille de Leyde

Détail de la bouteille

de Leyde


 


Date de création : 28/09/2022 17:54
Dernière modification : 22/10/2022 23:25
Catégorie : Données du Site - L'histoire de l'électricité
Page lue 270 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !