Vous êtes ici :   Accueil » Première partie

Faire un don pour aider aux frais de fonctionnement

Première partie

1°) INTRODUCTION

 

La maintenance se décompose en 2 grandes familles : La maintenance préventive et la maintenance curative.

La maintenance curative :


La maintenance curative (également appeler maintenance "pompier") consisté à laisser tourner une machine jusqu’à la casse afin d’effectuer les réparations nécessaires. Ce type de stratégie peut entraîner des pertes de production et des frais de réparation plus importants. De plus, une réparation non planifiée entraînera des coûts extra–ordinaires.

 

La maintenance préventive :

 

La maintenance curative entraînant des sur -coûts non négligeable, les industriels ont été amenés à remplacer les éléments de machines après un temps de fonctionnement déterminé. Ceci comporte un désavantage très important : Des éléments de machines sont remplacés alors qu’ils n’ont pas atteint leurs durées de vie optimales. De plus, le risque de panne reste présent. Certaines pièces de machines peuvent casser de manière précoce suite à un mauvais montage ou à des défauts de fabrication.

 

La maintenance préventive prédictive :

 

La maintenance préventive entraînant des sur-coûts d’exploitation et un risque de panne non négligeable, les industriels se sont dirigés vers la maintenance prédictive, qui, elle est basée sur l’état réel de la machine. L’état peut être évalué par toute analyse permettant de quantifier la dégradation des organes de la machine :

 
  • L’analyse d’huile pour retrouver des éléments  d’usure.
  • L’analyse de courant pour la détection barre rotoriques cassées sur un moteur.
  • La thermographie pour la détection de fuite, de mauvais serrage.
  • L’analyse vibratoire pour la détection des défauts mécaniques.
 

L’objectif principal de l’analyse vibratoire est d’éviter un maximum de panne. Les roulements faisant parties des éléments les plus importants d’une machine tournante, les défauts sur ces éléments seront d’avantage prise en considération.

 

De plus, l’analyse vibratoire permettra de mettre en évidence un grand nombre de problèmes entraînant une diminution de la durée de vie des éléments de la machine :

 

Résonance de structure, balourd, mauvaise fixation des roulements, tension trop élevée des courroies, mauvais alignement d’une ligne d’arbre…

 

Ce document vous est proposé par "Max78" rédacteur et modérateur de VOLTA-Électricité.

Ce document est volumineux, une seule partie est présentée, vous pouvez télécharger la première partie de ce document dans la schémathèque ICI

 

 


Date de création : 31/03/2008 23:40
Dernière modification : 07/02/2009 00:39
Catégorie : Données du Site - L'analyse vibratoire
Page lue 37158 fois